Système solaire combiné

Le système solaire combiné représente une avancée majeure dans le domaine des énergies renouvelables. En combinant les technologies solaires et thermiques, il permet de maximiser l’efficacité énergétique et de répondre à une variété de besoins en électricité et en chaleur. Cet article explore en profondeur le fonctionnement, les avantages, les applications et les perspectives de cette technologie innovante.

Système Solaire Combiné (SSC)

Système Solaire Combiné, qu’est-ce que c’est

Le système solaire combiné (SSC) est un dispositif domestique qui assure à la fois le chauffage et la production d’eau chaude sanitaire en utilisant l’énergie solaire. Contrairement au chauffe-eau solaire individuel (CESI), qui se limite à réchauffer l’eau, le SSC offre une double fonctionnalité.

Son fonctionnement repose sur la production solaire thermique :

  • Des capteurs solaires installés sur le toit ou à proximité de votre habitation captent l’énergie du soleil.
  • Cette énergie est transférée à un fluide caloporteur qui se réchauffe davantage.
  • Le fluide chaud est ensuite acheminé vers un ballon de stockage.
  • L’énergie stockée est redistribuée via la tuyauterie dans votre réseau d’eau chaude domestique, alimentant ainsi vos émetteurs de chaleur tels que les radiateurs ou les planchers chauffants.

Principe de fonctionnement du Système Solaire Combiné

Le Système Solaire Combiné (SSC) est conçu pour produire à la fois de l’eau chaude sanitaire et du chauffage, couvrant jusqu’à 50 % des besoins dans certains cas. Il fonctionne en association avec une chaudière, de préférence à condensation, ou dans une installation 100 % écologique avec une chaudière à bois ou une pompe à chaleur. L’eau chaude produite alimente également les appareils de diffusion de chaleur.

Pour les périodes climatiques défavorables, un chauffage combiné est nécessaire. En moyenne annuelle, une installation de chauffage solaire permet de couvrir environ 25 à 30 % des besoins énergétiques, ce qui se traduit par des économies significatives sur la facture énergétique. Lorsque les besoins énergétiques de votre habitation dépassent les capacités du système solaire, votre chaudière ou chauffage électrique prend automatiquement le relais. Ce système automatisé assure un confort total, des économies maximales et une pollution minimale. Sauf s’il est très ancien, votre système de chauffage existant peut être amélioré grâce aux énergies renouvelables.

technicien SSC

Chauffe-Eau Solaire Individuel (CESI)

Chauffe-Eau Solaire Individuel, qu’est-ce que c’est ?

Le chauffe-eau solaire individuel (CESI) fonctionne en captant l’énergie solaire grâce à des capteurs, qui transfèrent cette énergie à un liquide caloporteur (antigel). Ce liquide transporte les calories absorbées vers l’échangeur inférieur du ballon de stockage. La régulation électronique du groupe de transfert compare les températures entre le ballon et les capteurs, activant la pompe pour faire circuler le fluide caloporteur lorsque la température de l’eau du ballon est inférieure à celle du fluide dans les capteurs. Le ballon est raccordé au circuit d’eau chaude, permettant ainsi de distribuer l’eau chaude produite dans toute la maison.

Principe de fonctionnement du Chauffe-Eau Solaire Individuel

L’installation fonctionne même par temps couvert, ne nécessitant pas un ciel parfaitement ensoleillé pour produire l’eau chaude nécessaire au logement. Contrairement à l’idée reçue selon laquelle le chauffage solaire requiert un ensoleillement maximal, les technologies actuelles offrent d’excellentes performances dans toutes les régions, assurant confort, indépendance et respect de l’environnement. En cas de besoin, un dispositif d’appoint (4) tel qu’une résistance électrique ou une chaudière à gaz, fioul ou bois prend le relais.

En été, avec une installation solaire bien dimensionnée et équipée de capteurs performants, la couverture des besoins en eau chaude approche les 100 %, permettant de ne pas utiliser la chaudière d’appoint pendant 2 à 4 mois. Cela représente une économie substantielle. Un mètre carré de capteurs solaires produit 200 kWh/an, soit l’équivalent de 40 litres d’eau chaude par jour. Pour une famille de 4 personnes, il faut environ 3 à 5 mètres carrés de capteurs et un ballon de stockage de 250 à 300 litres, équipé d’un dispositif d’appoint pour les périodes de besoin accru (hiver, demi-saison). Cette productivité permet de couvrir 50 à 80 % des besoins annuels en eau chaude sanitaire.

Il est également possible de couvrir les besoins en eau chaude de votre piscine par une simple dérivation, en évacuant l’excédent d’énergie solaire. Le circuit de la piscine est considéré comme non prioritaire, l’énergie solaire étant d’abord envoyée vers le circuit d’eau chaude sanitaire, puis de chauffage (en système SSC), et enfin vers la piscine.

Chauffe-Eau Solaire Individuel

Avantages du système solaire combiné

Double fonctionnalité : Le SSC produit à la fois de l’eau chaude sanitaire et du chauffage, offrant une solution complète pour les besoins énergétiques domestiques, contrairement au CESI qui ne réchauffe que l’eau.

Utilisation de l’énergie solaire : En exploitant l’énergie solaire, le SSC réduit la dépendance aux combustibles fossiles, favorisant ainsi une utilisation d’énergie renouvelable et écologique.

Économies énergétiques : En moyenne annuelle, le SSC couvre environ 25 à 30 % des besoins énergétiques d’une maison, ce qui se traduit par des économies significatives sur la facture énergétique.

Réduction des émissions : En réduisant la consommation de combustibles fossiles, le SSC contribue à diminuer les émissions de gaz à effet de serre, minimisant ainsi la pollution.

Automatisation et confort : Le système est entièrement automatisé. Lorsque la production solaire est insuffisante, une chaudière ou un chauffage électrique prend automatiquement le relais, garantissant un confort thermique constant.

Adaptabilité : Le SSC peut être intégré à des installations existantes, y compris des chaudières à condensation, à bois, ou des pompes à chaleur, offrant une flexibilité et une amélioration des systèmes de chauffage actuels.

Performance en toutes saisons : Même par temps couvert, le SSC fonctionne efficacement, grâce aux technologies actuelles qui permettent d’excellentes performances sous divers climats.

Potentiel de couverture élevé : Le SSC peut couvrir jusqu’à 50 % des besoins en chauffage et en eau chaude dans certains cas, particulièrement durant les périodes ensoleillées, réduisant ainsi la nécessité de recourir à des sources d’énergie supplémentaires.

Installation écologique : En optant pour une installation 100 % écologique avec une chaudière à bois ou une pompe à chaleur, le SSC maximise l’utilisation des énergies renouvelables et réduit l’empreinte carbone.

Maintenance minime : Le système est conçu pour fonctionner de manière autonome avec peu de besoin d’intervention, assurant une maintenance simple et un fonctionnement fiable.

Le système solaire combiné permet de maximiser l’utilisation de l’énergie solaire en produisant simultanément de l’électricité et de la chaleur. Le refroidissement des panneaux PV par le fluide caloporteur améliore leur rendement en réduisant la surchauffe, tandis que l’énergie thermique récupérée est utilisée pour divers besoins.

Applications du système solaire combiné

Résidentiel

Les systèmes solaires combinés sont de plus en plus utilisés dans les habitations pour fournir de l’électricité et du chauffage. Ils peuvent alimenter des systèmes de chauffage domestique et de production d’eau chaude sanitaire, réduisant ainsi les besoins en énergie conventionnelle.

Commercial et industriel

Dans les bâtiments commerciaux, le système solaire combiné permet de réduire les coûts énergétiques en fournissant de l’électricité et de la chaleur pour le chauffage et la climatisation. Les industries peuvent également utiliser cette technologie pour des processus nécessitant de la chaleur, comme le séchage ou le chauffage de grandes quantités d’eau.

Agriculture

En agriculture, le système solaire combiné peut chauffer les serres, améliorer les conditions de croissance des plantes et fournir de l’électricité pour les systèmes d’irrigation et autres équipements agricoles. Cette approche permet de réduire les coûts énergétiques et d’augmenter la durabilité des exploitations agricoles.

installation système solaire combiné

Combien ça coûte ?

Le coût initial d’un système solaire combiné dépend de plusieurs facteurs, notamment la taille de l’installation, les matériaux utilisés, et les spécificités du site. Le coût d’un système solaire combiné varie en fonction de plusieurs facteurs, tels que l’emplacement géographique de votre logement, la surface à chauffer et le modèle sélectionné. En général, le coût est estimé à environ 1200 € par mètre carré de capteurs solaires. Sachant qu’il faut environ une dizaine de mètres carrés de capteurs pour chauffer une habitation, en général, un système résidentiel de taille moyenne peut coûter entre 10 000 et 25 000 euros, installation comprise.

Le retour sur investissement (ROI) d’un système solaire combiné peut varier, mais il est souvent estimé entre 7 et 12 ans en fonction des économies réalisées sur les factures d’énergie et des subventions disponibles. Après cette période, le système continue de fournir de l’énergie à un coût très réduit.

Aides disponibles pour le système solaire combiné

Le système solaire combiné représente un investissement conséquent. Heureusement, diverses aides financières sont disponibles pour vous aider à amortir ces coûts. Voici les principales aides :

  • La prime énergie : Une aide financière accordée pour encourager les travaux de rénovation énergétique. Elle est distribuée sous forme de chèques ou de virements bancaires après la réalisation des travaux.
  • L’éco-prêt à taux zéro : Un prêt sans intérêt destiné à financer des travaux de rénovation énergétique, y compris l’installation d’un système solaire combiné. Il peut couvrir jusqu’à 30 000 € de dépenses.
  • MaPrimeRénov’ : Une aide financière attribuée en fonction des revenus du ménage et de l’efficacité énergétique des travaux réalisés. Elle peut couvrir une partie significative du coût d’installation.
  • La TVA réduite à 5,5% : Les travaux d’installation d’un système solaire combiné bénéficient d’un taux de TVA réduit, ce qui diminue le coût global de l’installation.
  • Certaines aides locales et régionales : De nombreuses collectivités locales et régionales offrent des subventions supplémentaires pour les projets de rénovation énergétique. Il est conseillé de se renseigner auprès des espaces info énergie de votre département, de votre mairie ou de votre préfecture, ainsi que sur le site web France Rénov’.

Ces aides permettent de rendre l’installation d’un système solaire combiné plus accessible et de réduire considérablement l’investissement initial.

Le système solaire combiné représente une solution prometteuse pour répondre aux besoins énergétiques actuels tout en réduisant l’impact environnemental. En combinant les avantages des technologies solaires et thermiques, il offre une approche efficace et durable de l’utilisation de l’énergie solaire. Malgré les défis liés à son coût et à sa complexité, les avantages environnementaux et économiques en font une option attrayante pour un avenir énergétique plus propre et plus durable.

Votre devis gratuit en moins de 48h

Votre installation chez vous sous 2 mois*

Découvrez nos derniers guides